Interview de Adeline Rispal pour le Pavillon France pour l'expo Milan 2015

Avr 2014

Expo Milan

Dans ce grand « marché », la scénographie incarne un territoire physique, social et culturel à réensemencer de nouvelles approches. Tel un organisme vivant, elle colonise la structure du pavillon au-dessus de la foule des visiteurs pour montrer la qualité et la diversité des atouts de la France. Prospective scientifique et technologique et tradition, agroécologie, agro-industrie et alimentation tissent les liens indéfectibles de l’approche française.

Le Pavillon France se dresse fièrement au fond de ce jardin comme un territoire reconquis abritant un vaste paysage inversé, à la fois grotte et cathédrale. Il est colonisé par la scénographie pour évoquer un territoire physique, social et culturel à réensemencer de nouvelles approches de l’alimentation et de sa production. Paysage rêvé, tissé de terres, de végétaux et de produits, d’hommes et de projets, il repose au sol sur de puissants piliers qui le rap­prochent des visiteurs. Chaque pilier cor­respond à une des grandes thématiques.

L’architecture et la scénographie synthé­tisent ainsi les deux enjeux principaux :

« Produire plus » : l’enveloppe plissée déploie ses 1500 m2 au-dessus des 1000 m2 du sol de l’exposition dédiés aux visi­teurs. La pleine terre et le hors-sol s’y conjuguent au présent et au futur pour accroître le potentiel de la production fran­çaise.

« Produire mieux » : une grande diver­sité de produits de qualité des terroirs français, bruts et transformés, issus d’une agriculture durable, colonisent également l’enveloppe qui devient grenier, resserre, cave, cuisine, lieu de délectation et de dégustation.

Pour voir le projet en entier, cliquer ici

Chaîne Youtube Ateliers Adeline Rispal, ici