Tous les projets

Musée de l'abbaye de Stavelot

Stavelot - Belgique

La nouvelle aile d’accueil, en reprenant le gabarit du cloître disparu avec l’abbatiale, redonne la lisibilité de l’ensemble du site monastique et l’ouvre vers le site archéologique et la ville.

Enjeux du projet

En +

L’abbaye de Stavelot, au sud de Liège en Belgique, est devenue l’un des équipements culturels les plus importants de la Wallonie. Ce projet pilote du ministère de la Région wallonne scelle les logiques du tourisme et celles de la culture dans un fructueux partenariat public/ privé.

L’abbaye s’inscrit dans un territoire physique, celui impénétrable de la forêt ardennaise, que les moines irlandais sont venus christianiser dès le VIIIe siècle. C’est

aussi un territoire spirituel et social, celui de la communauté bénédictine européenne.

Comment rendre compte de cette abbaye en l’absence de référence explicite à l’intériorité monastique ? Ces cours ouvertes, béantes depuis la démolition de l’abbatiale pendant la Révolution, rendaient vaines toutes tentatives de médiation du monument. Nous avons répondu par la scénographie du territoire de l’abbaye au coeur de la ville de Stavelot. Geste minimal, concentré dans la proposition de retrouver dans un langage architectural contemporain la clé de l’architecture

monastique : le cloître. La reconstruction de sa quatrième aile referme son jardin, non comme un retour à l’isolement monastique, mais comme un lien entre l’histoire spirituelle des lieux et leur nouvelle vocation culturelle.

La nouvelle aile vitrée, au gabarit identique à celui d’origine, devient l’espace d’accueil des visiteurs et dessert les différentes entités culturelles de l’abbaye.

 

La scénographie du musée de l’abbaye

Par la continuité claustrale, le lien est renoué avec le temps monastique qui s’exprime dans la répétition, dans l’application de la règle bénédictine d’origine cosmique. Il restait à rendre compte de l’Histoire, des histoires de l’abbaye et de sa principauté. Nous avons convoqué les abbés remarquables pour écouter leurs différentes visions du projet spirituel, intellectuel, politique et économique de cette grande entreprise.

L’étude muséographique a identifié huit périodes de l’histoire de l’abbaye jusqu’à son démantèlement à la fin du XVIIIe siècle. À chacune de ces périodes nous avons associé une couleur du spectre lumineux… jusqu’au blanc, couleur du temps présent, accumulation et synthèse de toutes les autres couleurs, de tous les autres temps.

Toutes les existences de l’abbaye sont ainsi superposées, en strates colorées comme autant d’éclairages sur son développement. Les collections exposées dans le cloître sont, pour la plupart, le fruit des fouilles archéologiques menées sur l’abbatiale depuis plus de vingt ans, site classé patrimoine exceptionnel de la Région wallonne. Elles sont complétées de reproductions d’archives sérigraphiées dans la couleur de leur temps.

Lire la suite

+

Demandez à recevoir le dossier pdf du projet

    Saisissez votre nom complet

    Saisissez un courriel valide

    Saisissez un message bref

    Maîtrise d'oeuvre

    Architectes de l’aile d’accueil et scénographes mandataires : Repérages - Adeline Rispal - Paris

    Muséographie : Martine Thomas-Bourgneuf

    Economie de la construction : ACE

    Paysage : Société Forestière - Lydie Chauvac

    Éclairage : Lichtdesign

    Signalétique : Studio Leroy Mutterer

    BET façades : Dya

    Photos : Olivier Wogenscky

    Architectes de la rénovation de l'abbaye : Artau