Tous les projets

Centrale solaire de NOOR Ouarzazate

Ouarzazate - Maroc

En investissant l’existant du Site NOOR, Les Ateliers Adeline Rispal dépeignent l’importance et la richesse des ressources en énergie solaire sur le sol marocain. Au travers d’une expérience de scénographie globale, Les Ateliers Adeline Rispal accompagnent les visiteurs dans une découverte physique, sensible, esthétique, intellectuelle de la Centrale Solaire et de ses installations.

Enjeux du projet

En +

L’objet de la scénographie et de la médiation culturelle est de révéler

et transmettre aux visiteurs le potentiel du site et de la thématique solaire au sein

des enjeux environnementaux contemporains au grand public.

 

 

A1. Rendre visible la carte dans le site,

la distinguer du contexte paysager en l’inscrivant dans un cercle qui révèle le

territoire national, comme un dézoomage dans l’objectif d’une caméra.

Accentuer ses reliefs, ceux qui font la spécificité du Maroc : les trois chaînes

de l’Atlas et le Rif.

L’orienter dans l’espace comme une boussole du site et en faire un

observatoire des mouvements du soleil et de leur variation au cours des saisons.

L’inscrire dans la géométrie terrestre des méridiens et des parallèles

par un réseau de points de lumière plus ou moins dense selon la topographie et

qui rend visibles les reliefs de jour comme de nuit et permet la géolocalisation du

territoire marocain et des visiteurs.

 

A2. Faire de l’Oasis et de la Pépinière des territoires d’expériences et de

médiation sur les relations entre le soleil et le végétal et en créer d’autres

 

A3. Faire des structures hélicoïdales des observatoires célestes : sons du soleil

et des étoiles, observatoires du cosmos la nuit.

 

A4. Via des outils numériques, tisser de nouvelles thématiques scientifiques et

culturelles autour des relations entre le soleil et la vie sur le territoire

marocain : désert, haute montagne, côtes océanique et méditerranéenne…

 

A5. Prendre de la hauteur pour mieux la voir : la montgolfière.

Les visiteurs sont conviés à un voyage au-dessus du Maroc, de jour comme de

nuit, dans une montgolfière (ou un ballon) implantée sur le site.

 

 

  1. Exposition institutionnelle de MASEN sur la construction de NOOR

Créer un événement autour de l’histoire du projet NOOR qui traverse le Bâtiment-

Phare sans limiter les transparences de son architecture et le mouvement des

visiteurs, très nombreux pendant la COP22.

Des bâches imprimées de très belles photos sont suspendues sous les gorges en

plafond du hall et de la cour couverte, utilisant ainsi la double hauteur des espaces

qui permet de les voir tant du hall que de la coursive à l’étage.

Situées perpendiculairement aux flux d’entrée des visiteurs, elles laissent passer le

regard vers la cour couverte où sont exposés des prototypes de réflecteurs solaires

des différentes centrales, également visibles des deux niveaux.

Lire la suite

+

Demandez à recevoir le dossier pdf du projet

    Saisissez votre nom complet

    Saisissez un courriel valide

    Saisissez un message bref

    Maîtrise d'oeuvre

    Architectes, muséographes, scénographes, mandataires : Repérages - Adeline Rispal - Paris

    Architecte de la restauration : Conny Lentz - Luxembourg

    BET Structure : Gehl, Jacoby & Ass - Luxembourg

    BET CVC / Electricité : Goblet & Lavandier - Luxembourg

    Éclairage : Lichtdesign - Bonn

    Économie de la construction : ATEC - Paris

    Signalétique directionnelle et didactique (Paris) : Studio Mutterer&Associés - Paris

    Images : Didier Ghislain

    Photographe : Georges Fessy

    Conception des contenus multimédias : Serge Renimel

    Ingénierie et design multimédias : InnoVision - Paris

    Commissaire générale de l'exposition permanente : Marie-Paule Jungblut, historienne, directrice adjointe du musée