Tous les projets

Musée des Tissus de Lyon

Lyon - France

Légers, pliables, compressibles, les tissus se froissent, se roulent, se repassent, se plient : ils sont insaisissables tant ils échappent à la forme et en prennent mille. Toujours tendus ou suspendus (tenture, vêtement, voile, rideaux, …), ils ne tiennent pas debout mais appellent des supports : patères, piquets, câbles, tringles, corps… Dans l’exposition permanente du musée, les textiles de la collection flottent dans un espace qui ne les contient pas : ils appartiennent au monde du mouvement, du voyage, du vent, des corps, de la vie.

Enjeux du projet

En +

Dans un contexte patrimonial riche, ce musée, conçu comme une vitrine de la création et de la technologie textiles, s’adapte au site et aux contraintes de conservation fortes pour créer un parcours fluide et une présentation fine des riches collections.

Depuis toujours, l’homme entretient un rapport particulier aux textiles : ils sont notre 2ème peau (vêtements), notre 3ème peau (tentures, rideaux, draps, linge de maison), notre 4ème peau (tentes nomades).
Avec eux, nous tissons des relations intimes : ils habillent nos intérieurs, s’emportent dans nos bagages,
reviennent de nos voyages, se transmettent de génération en génération, ils font partie de notre grande
et de nos petites histoire(s). Leurs fabrications et les usages que nous en faisons témoignent du génie et de
l’aventure des hommes au cours des siècles. Légers, pliables, compressibles, ils se froissent, se roulent, se repassent, se plient : ils sont insaisissables tant ils échappent à la forme et en prennent mille. Toujours tendus ou suspendus (tenture, vêtement, voile, rideaux, …), ils ne tiennent pas debout mais appellent des supports : patères, piquets, câbles, tringles, corps… Dans l’Hôtel Lacroix-Laval, exposition permanente du musée, les textiles de la collection flottent « dans un espace qui ne les contient pas » : ils appartiennent au monde du mouvement, du voyage, du vent, des corps, de la vie.

Si le cadre patrimonial de l’Hôtel peut s’avérer contraignant (faible linéaire de cimaises disponibles, hauteurs sous plafond réduite, salles d’usage domestique impactant le confort de visite ou la sécurisation des collections…), la scénographie proposée permet de sublimer ces contraintes en apportant des solutions créatives et adaptées. En outre, elle réserve ses espaces sanctuarisés à des dispositifs de médiation centrés sur l’histoire du site, tel un objet témoin de la collection.

Sensibilité patrimoniale

Le dispositif scénographique répond à une double exigence patrimoniale :
• il développe un système global de protection rigoureuse des collections les plus sensibles,
• il s’inscrit, vis-à-vis de l’Hôtel Lacroix-Laval avec ses intérieurs classés ISMH, dans une exigence de réversibilité grâce à un « système scénographique » qui respecte et valorise les éléments de décor patrimonial (sols, décors muraux, cheminées, boiseries, moulures, etc.)

Flexibilité du dispositif

Le « système scénographique » proposé est un dispositif composé d’éléments combinables (vitrines suspendues, rails, cimaises mobiles, supports variés) qui optimise les attendus du programme en matière de flexibilité. Il permet idéalement et sereinement de s’adapter à tout type de parcours comme à tous types de collections,
d’accompagner leurs rotations, de moduler les espaces d’exposition, de varier les dispositifs de médiation et
d’interagir avec eux.

Facilités d’usage

Par le soin porté à son ergonomie et son design, le « système scénographique » rend très aisées sa manipulation et sa programmation :
• il facilite la tâche des personnels de conservation pour opérer une rotation rapide des oeuvres exposées : dans les réserves, les collections sont fixées sur les supports en même temps qu’est programmée leur médiation sur les cartels numériques pour être rapidement installés dans les vitrines et dans les salles ;
• il facilite la tâche des personnels de maintenance technique et de nettoyage dans l’entretien du dispositif scénographique ;
• il fluidifie la circulation des usagers et facilite en conséquence les missions de sécurité, de sûreté et de
gardiennage.

Programmation numérique de la médiation culturelle

Au dispositif physique du système scénographique est associé un outil numérique de gestion de la
médiation muséographique :
• il est programmable en interne depuis les réserves,
• il permet de changer les expositions dans un temps optimum,
• il capitalise sur la mémoire des expositions passées et annonce les expositions à venir, pour inciter les
visiteurs à venir et revenir dans le musée.

Novation et filière textile régionale

Le projet utilise comme matériaux scénographiques des « smart textiles » produits en Auvergne-Rhône- Alpes. Emblématiques d’une filière régionale réputée pour son innovation, ils contribuent à la modernité du musée et incarnent légitimement l’hommage rendu à cet héritage patrimonial par un territoire historiquement et géographiquement lié à l’industrie textile.

Écoresponsabilité

Le « système scénographique » optimise la rotation des collections sans consommation supplémentaire de biens ou de services extérieurs au musée. Nombre de matériaux – software et hardware – utilisés pour les agencements sont issus de la recherche pour une transition écologique de la filière industrielle
(fibres vertueuses, recyclage…).
Les préconisations techniques relatives aux éclairages et aux équipements multimédias privilégient des solutions durables (basse consommation énergétique, non exposition à l’obsolescence programmée ou aux changements de modes en matière de technologie).

Lire la suite

+

Demandez à recevoir le dossier pdf du projet

Form is deprecated, please contact the webmaster to upgrade this form.

Générique

Architectes mandataires : Snohetta

Architectes associés : Z Architecture

Architecte du patrimoine : Simon Arnou

Scénographie : Studio Adeline Rispal

Muséographie et conservation préventive : A.S.K

Cuisiniste : Euclide

OPC BET structures thermiques, électricité : Quadriplus

Acoustique : Peutz

Economie de la construction : Cyprium

Eclairage : Les Eclaireurs

BET environnement : EODD

BIM Manager : Epigram