Tous les projets

Exposition « Le trésor englouti - L’épave d’Anticythère » - Antikenmuseum Basel

Bâle - Suisse

Enjeux du projet

En +

L’exposition « Anticythère » fait le lien avec les nouvelles campagnes de fouilles effectuées en 2014 et 2015 dans l’épave d’Anticythère.

Cette exposition présentera les vestiges retrouvés dont la reconstitution du mécanisme d’Anticythère et l’Ephèbe, deux pièces maîtresses de cette collection.

Elle se déploiera sur environ 800 m² aux niveaux -1 et -2 du Musée des Antiquités de Bâle et Collection de Ludwig Sammlung.

Le parcours de l’exposition se joue et joue avec les différents niveaux du musée.

La ligne d’horizon devient le niveau de la mer, plus le public avance dans l’exposition, plus il ressent cette ligne qui finit par le submerger.

Le contraste entre sombre et clair fait aussi partie intégrante de la scénographie, ce travail est fait pour différencier les thématiques et les espaces mais aussi guider le public dans son parcours, tantôt attiré par la lumière, tantôt par l’obscurité.

LE PARCOURS

Le public arrive dans l’exposition en descendant un escalier, comme s’il remontait le temps pour arriver à la période Antique. Dans la première salle, le regard du visiteur se perd dans la ligne d’horizon que dessine la mer, un bateau part vers d’autres contrées. Les colonnades romaines jouent avec l’architecture du musée comme pour ne faire qu’un.

Puis le visiteur commence son voyage à bord du bateau, il y découvre la vie à bord entre équipage, cargaison, voyage, quotidien à bord d’un bateau de l’époque antique…

Ce voyage continue mais malheureusement la mer se déchaîne et voilà le public prit à travers les vagues et les remous de celle-ci. En descendant par la rampe, il s’enfonce peu à peu sous l’eau pour y découvrir tous les trésors qui s’y sont perdus.

Le bateau a coulé avec toute la richesse qu’il transportait. Dans les fonds marins, des ombres de nageurs accueillent les visiteurs, marchant, nageant à travers les œuvres et objets enfuis dans le sol. De rares rayons de soleil percent cette étendue d’eau comme pour venir leur rendre leur éclat d’antan.

Le public arrive, ensuite, en Grèce, clarté et voiles blancs habillent l’espace. Les visiteurs y découvrent ces (chefs)-œuvres grecs qui ont tant inspirés les autres civilisations. C’est aussi la découverte des savoirs : philosophie, littérature, science, bien des choses que la culture grecque nous a apporté.

Le dernier espace de l’exposition fait voyager le public à travers les étoiles et les planètes, il se retrouve perdu dans la galaxie. Le temps défile à travers les années lumières de savoir que le Mécanisme d’Anticythère nous dévoile.

 

Lire la suite

+

Demandez à recevoir le dossier pdf du projet

    Saisissez votre nom complet

    Saisissez un courriel valide

    Saisissez un message bref

    Générique

    Architectes, muséographes, scénographes, mandataires : Repérages - Adeline Rispal - Paris

    Commissaire de l’exposition et conservateur de l’Antikenmuseum Basel Und Sammlung Ludwig : Esaù Dozio